Archives par mot-clé : Hollow Knight

Tous les articles à propos de mon jeu vidéo préféré, le bijou du studio australien 🍒 Team Cherry (Sweet, round games indeed !), Hollow Knight.

hollow-knight-lifeblood

Pourquoi j’aime… Hollow Knight (n°4)

Graphismes, animation & gameplay

Si vous avez bien digéré l’article précédent, une dissection de la musique (principalement) et du sound design de Hollow Knight, abordons avec un peu plus de concision (mais toujours dans le détail… allez comprendre) les éléments du graphisme (y compris l’animation) et du gameplay de ce même jeu. Pour ceux qui auraient raté un épisode, suivez les liens pour retrouver le lore ainsi que l’analyse des PNJ.

Je continue
hollow-knight-godmaster

Pourquoi j’aime… Hollow Knight (N°3)

La musique & le sound design

Nous avons entamé notre longue exploration de Hollow Knight en racontant son histoire, puis en portant notre attention sur les PNJ. Pour le troisième article consacré à Hollow Knight, c’est le moment du plat de résistance : je vais m’attaquer à la sublime bande son, composée par le compositeur australien Christopher Larkin, lequel est aussi à l’origine du sound design.

Je continue

Pourquoi j’aime… Hollow Knight (N°2)

Les PNJ

Après l’exploration du très beau lore de Hollow Knight dans le premier article, il est un autre élément particulièrement prenant dans ce jeu vidéo, lequel montre avec brio toute la variété et la fluidité des émotions présentes dans le royaume de Hallownest. Je continue à évoquer l’histoire de nos petits insectes à travers les personnages non jouables, ou PNJ. Les PNJ de Hallownest font en effet l’objet d’un très touchant développement.

Je continue
hollow-knight-master

Pourquoi j’aime… Hollow Knight (N°1)

LE LORE

Hollow Knight est un jeu vidéo sorti en 2017 et développé par le studio indépendant australien Team Cherry. C’est un metroidvania extraordinaire, aux graphismes et à la musique (par le compositeur australien Christopher Larkin) époustouflants, qui se déroule dans le royaume fictif de Hallownest, dont les habitants sont des insectes. Des tas d’insectes. C’est l’un des plus beaux jeux vidéos que je connaisse (ce qui n’est certes pas très ardu au regard de mes connaissances vidéoludiques fort modestes, pourriez-vous dire, et vous auriez raison) et dont l’histoire est assez riche.

Il y aura plusieurs épisodes à cette série à laquelle j’ai donné le titre « Catharsis de la Mélancolie », car avant de disserter des paragraphes durant sur les raisons de mon amour sans limites pour ce jeu vidéo, j’ai envie de le présenter sous ses différents aspects : les personnages non jouables, la musique, les graphismes et le gameplay… Mais commençons par l’histoire, le lore ! Alors bien sûr, je spoile sans vergogne.

Je continue

Hollow Knight : Catharsis de la Mélancolie

Introduction

C’est ⬆ cette image ⬆ qui a fait de Hollow Knight mon jeu préféré. C’était un peu avant de découvrir GRIS, alors que je recherchais l’échappatoire à une longue mélancolie. La simplicité du personnage dessiné, qui n’empêchait pas de saisir la beauté du style graphique, à travers ce jeu de lumière et les détails à l’arrière-plan, la pose assurée, l’arme bien en évidence, laissant deviner le type de défi qui m’attendrait si je tentais d’y jouer, le contraste entre la rondeur des petites pattes du héros et l’énergie qui s’en dégageait, donnant de la profondeur à ses yeux qui de ce fait n’étaient plus vraiment vides… J’étais fascinée.

Je continue